nous citoyens

Rêvons la France

Mouvement de rassemblement de la Société Civile

Le redressement de la France

Nous faisons alliance commune avec 

Menu RLF

DE RECULADE en RECULADE

Jan
12

Bonjour à tous,

Le projet de retraite, mis en retraite.

Pourtant, nous avions là une bonne occasion de relancer notre compétitivité.

Et non,

Le gouvernement préfère entériner les 2 milliards d’euros de perte dues à la grève de la SNCF et de la RATP après 40 jours de blocage de la France.

Sans compter l’immense gêne provoquée pour les usagers et la pénibilité imposée pour nous tous à Noël.

Quelques syndicats largement minoritaires ont réussi à faire reculer les pouvoirs publics.

Ne nous y trompons pas, nous avons là un grave échec pour notre pays.

Non content de consacrer 14 % de son PIB pour la retraite (2 fois plus que tous nos autres partenaires) les concessions faites sur le projet engendreront 15 milliards de déficit supplémentaire sans engendrer de nouvelles recettes.

Détaillons ces dépenses :

1000 euros de retraite minimale, coût 2 milliards

Revalorisation des retraites des femmes 3 milliards

Revalorisation des salaires des enseignants 10 milliards sur 20 ans.

Toutes ces mesures sont sans doute intéressantes , mais nous  n’avons pas de recettes en face, le régime des retraites reste déficitaire  et le déficit s’élèvera à 10 milliards d’euros dès 2025, pour la bonne et simple raison qu’il y a de moins en moins de cotisants et  de plus en plus de retraités.

Le système sera par points mais pas pour tous, il sera universel mais pas pour tous. Sur les 37 régimes spéciaux une vingtaine (pour le moment) sont conservés.

Nous continuerons donc à être le pays occidental qui travaille le moins et le moins longtemps.

Pendant ce temps avec le passage de la nouvelle année notre dette publique a dépassé 100 % du PIB pour atteindre 2415 milliards d’euros

Nous rejoignons le club très fermé comprenant : la Grèce, Chypre, le Portugal et l’Italie.

Notre taux d’imposition est le plus élevé du monde et notre taux de chômage, deux fois et demi plus élevé que nos partenaires de même taille.

Quant à la baisse promise et indispensable du nombre de fonctionnaires elle reste un vœu pieux et nous continuons à avoir un service public pléthorique, 50 % plus important que nos voisins  pour un service globalement inférieur en qualité.

Je souhaiterais être optimisme en ce début d’année, mais il faut être réaliste.

Après être passée par une période d’immobilisme, la France est dans une période de reculade, malgré quelques réformes en trompe l’œil et anesthésiées.

Il est temps de réagir de d’avancer, même si cela trouble notre zone de confort.

Arrêtons d ‘être égoïste et pensons à nos enfants et petits- enfants.

Les réformes  structurelles devant toujours être faites en début de mandat, il ne se passera maintenant plus rien de la part du gouvernement  si ce n’est d’assurer le service après-vente des quelques réformes effectuées.

Bonne semaine

La France a tout pour réussir tous ensemble.

Denis CERISOLA

Président de REVONS LA FRANCE

MOUVEMENT DE RASSEMBLEMENT DE LA SOCIETE CIVILE

www.revonslafrance.fr

contact@revonslafrance.fr

Suivez-nous sur :

Twitter : https://twitter.com/RevonslaFrance

REVONS LA FRANCE est un think tank qui regroupe des membres de la Société Civile qui veulent redresser la France. Actuellement au nombre de 13 500 followers sur les réseaux sociaux (twitter, linkedin, adhérents directs) nous souhaitons regrouper dans un même élan, l’ensemble de la Société Civile sur ce sujet.

Complémentaire
  • Devenez partenaire
  • Nous écrire
  • Presse
Copyright
© Copyright 2013-2019 - Rêvons la France par Denis CERISOLA | 
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail
*